Évolution du MOAT

Années 1990 : Programme d’abandon du tabac (patients de consultation externe)
Depuis le début des années 1990, l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (ICUO) offre des services d’abandon du tabac aux patients de consultation externe grâce à son Programme d’abandon du tabac (PAT).

2002 : Programme d’abandon du tabac de l’ICUO pour les patients hospitalisés
Notre équipe a mis à l’essai une procédure permettant d’identifier systématiquement les fumeurs et de leur offrir un traitement et du suivi pour les aider à cesser de fumer. Une évaluation de cette procédure (maintenant connue sous le nom de MOAT) a révélé une hausse absolue de 15 % du taux d’abandon du tabac à long terme (le taux d’abandon après six mois étant passé de 29 % à 44 %).

2006 : Adoption du MOAT par le Réseau local d'intégration des services de santé (RLISS) de Champlain
Notre équipe a aidé d’autres établissements à intégrer un programme d’abandon du tabac à leurs pratiques cliniques. Une évaluation menée auprès des neuf premiers hôpitaux du RLISS de Champlain à avoir adopté le MOAT a révélé une hausse de 11,1 % (de 18,3 % à 29,4 %) du taux d’abandon du tabac à long terme chez les patients.

2007 : Adoption du MOAT à l’échelle provinciale et pancanadienne
Le réseau d’hôpitaux ayant adopté le MOAT a continué de s’élargir, d’abord en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Colombie-Britannique, puis en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, au Québec, en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard.

2008 : Adoption du MOAT par des cliniques de consultation externe et de soins spécialisés
Le MOAT a commencé à se répandre naturellement dans les unités de consultation externe. Le programme a ensuite été adapté et testé dans un environnement de soins ambulatoires lors d’un essai pilote contrôlé avec répartition aléatoire mené au début de l’année 2008 à l’Hôpital d’Ottawa.

2009 : Adoption du MOAT par des établissements de soins primaires
En 2009, nous avons adapté et testé le MOAT afin qu’il soit utilisé dans des établissements de soins primaires de la région de Champlain. Une évaluation a révélé une hausse importante du nombre de patients ayant reçu des conseils et de l’aide pour cesser de fumer.

2009 : Centres d’excellence
Avec le déploiement du programme dans l’ensemble du pays, nous avons établi deux centres d’excellence du MOAT afin de renforcer les services d’approche, de transmission des connaissances et d’évaluation dans les régions de l’est (Réseau de santé Horizon) et de l’ouest (Vancouver Coastal Health) du Canada.

2009 à aujourd’hui
Ces dernières années, tout en continuant d’œuvrer dans des milieux traditionnels, nous avons élargi le programme pour rejoindre davantage d’établissements et de patients :
- Hôpitaux de soins actifs
- Centres de toxicomanie
- Organismes communautaires de santé mentale
- Cliniques cardiovasculaires et programmes de réadaptation cardiaque
- Centres de santé communautaires
- Cliniques du diabète
- Programmes de dialyse
- Équipes de santé familiale
- Cliniques spécialisées en immunodéficience
- Programmes de santé destinés aux sans-abri
- Programmes de soins à domicile
- Centres de santé mentale
- Cliniques de néphrologie
- Clinique dirigée par des infirmières praticiennes
- Programmes de santé et de mieux-être au travail
- Unités préchirurgicales
- Centres régionaux de cancérologie
- Hôpitaux et centres de réadaptation
- Cliniques spécialisées en maladies respiratoires
- Bureaux de médecins indépendants
- Cliniques de prévention des accidents vasculaires cérébraux
- Centre de santé pour les femmes

À ce jour, le MOAT a été déployé dans plus de 350 hôpitaux et cliniques de consultation externe, de soins primaires et de soins spécialisés partout au pays. Agrandir l’image (en anglais seulement).

Error | Modèle d'Ottawa pour l'abandon du tabac

Error

Warning message

Missing Feeds plugin FeedsFileFetcher. Please contact your site administrator.
The website encountered an unexpected error. Please try again later.