Patient Hospitalisé

Ouverture de session

Le taux de patients fumeurs admis à l'hôpital est de 20%

Le tabagisme est considéré comme le principal facteur de risque modifiable en matière de santé au Canada. Le tabagisme entraîne un nombre incalculable de problèmes de santé menant couramment à l'hospitalisation, comme les maladies cardiovasculaires, les affections respiratoires et de nombreux types de cancer. L'abandon définitif du tabac est associé à des taux nettement inférieurs de réhospitalisation et de mortalité. Ironiquement, seuls quelques hôpitaux canadiens ont mis en place des systèmes, des politiques ou des interventions visant à garantir et à promouvoir le repérage systématique et le traitement efficace de tous les fumeurs admis dans leur établissement. 

L'hospitalisation représente une occasion unique d'entreprendre un traitement complet visant l'abandon du tabac dans un contexte multidisciplinaire. Les politiques « sans fumée » imposent l'abstinence tabagique à tous les patients hospitalisés, au moins temporairement. La maladie est une source de motivation pour les fumeurs qui tentent d'abandonner le tabac et il est établi que les interventions en milieu hospitalier aident les patients à renoncer définitivement au tabac. Qui plus est, il est prouvé qu'un traitement intensif visant l'abandon du tabac réduit de façon marquée le taux de réhospitalisation et la mortalité toutes causes confondues, diminuant potentiellement les temps d'attente pour de nombreuses interventions. Comme d'autres facteurs de risque, le tabagisme exige un repérage et une prise en charge systématiques dans le cadre des soins courants offerts dans tous les établissements de santé.

Error | Modèle d'Ottawa pour l'abandon du tabac

Error

Warning message

Missing Feeds plugin FeedsFileFetcher. Please contact your site administrator.
The website encountered an unexpected error. Please try again later.